In mémoriam

Michel Dailly

Michel Dailly, vice-président honoraire de la Sadag, nous a quittés le 12 septembre 2009.

Architecte, expert auprès des tribunaux, secrétaire adjoint de l'Académie delphinale, vice-président d'honneur de la Société des amis des arts de Grenoble, membre de l'Association pour la création d'un musée des artistes dauphinois (Acmad), tantôt peintre, tantôt photographe ou musicien ... Michel Dailly a toujours su concilier ses qualités d'artiste et de créateur avec la défense du patrimoine culturel dauphinois.
Après avoir travaillé dans un grand cabinet grenoblois où il a participé à la conception de plusieurs immeubles à Grenoble et sur la Côte d'Azur, il créa son cabinet d'architecte. Puis il obtint un doctorat en droit.
Il fut ensuite, avec l'assistance de son épouse, mandaté pour les études sur la réhabilitation des locaux de l'ancien évêché de Grenoble, où il proposa de créer un musée des peintres dauphinois, soutenu en cela par l'Acmad. Ce projet ambitieux fut malheureusement abandonné à la suite d'un incendie dans le bâtiment. [...] Homme de culture, il aimait rappeler le souvenir de deux de ses ancêtres de la fin du 19e siècle, Xavier Roux auteur dramatique reconnu et son cousin du même nom, président de la société des amis des arts et lettres de l'époque.

Excellent musicien [...], peintre à la fois baroque et classique, dans ses œuvres très fortement colorées, il mêlait une vision impressionniste dans ses paysages bretons à une vision expressionniste, notamment dans ses toiles inspirées par des thèmes religieux : l'Annonciation, la fuite en Egypte. .. que les Grenoblois ont pu admirer dans .diverses expositions [...]

Dans son hommage, le professeur Bouchet évoquait la mort de Molière sur scène, tout en respectant la modestie de Michel Dailly qui nous a quittés samedi dernier lors de la réunion mensuelle de l'Académie delphinale ; entouré d'un public nombreux, il allait présenter sa conférence sur le centre de Grenoble au 20e siècle quand il s'est brusquement effondré.

Michel reste présent dans les cœurs et dans tout le savoir qu'il a transmis.

(Extrait du Dauphiné Libéré, p. 17, mardi 22 septembre 2009)


Retour